// Actualités //

Déclaration de la Commission Formation

Assemblée plénière du Comité d’Entreprise du 4 mai 2018

La Commission Formation de l’AISC s’est réunie pour examiner :

  1. Information et consultation sur le bilan 2017
  2. Avancement plan 2018

1 – Information et consultation sur le bilan formation 2017

Le 30 mars dernier, lors de l’Assemblée Plénière CE, la Commission Formation regrettait le manque d’anticipation et de planification des compétences via un GPEC efficace. Pour autant, le bilan formation 2017 reflète l’effort qu’Airbus consent pour la formation de ses employés.

D’un point de vue purement financier et chiffré, en étudiant l’évolution du budget par rapport à la masse salariale d’AIRBUS SAS, le budget formation est en constante baisse depuis 5 ans :

Une part de cette baisse s’explique par l’introduction d’une part croissante de formation digitale. Néanmoins sachant que nous allons au-devant d’une immense transformation des métiers d’Airbus avec l’accent mis par notre management sur la Digitalisation, la commission Formation s’inquiète de ne pas voir d’action spécifique mise en place pour adapter notre personnel à cette révolution.

La commission demande donc qu’un point spécifique soit fait sur l’impact de la transformation digitale sur les nouvelles compétences à mettre en œuvre pour anticiper en particulier l’arrivée du Big data et de G-Suite. Les formations liées à ces nouvelles compétences sont noyées dans les formations Engineering, nous demandons également à les isoler.

Sur le nombre de formations dispensées en 2017, 3700 personnes ont bénéficié en moyenne de 2 stages, soit 7341 stages déployés, sur une population de 8800 employés post fusion.

Cela représente une très bonne performance.

Au niveau de la formation des séniors, la commission s’inquiète du fait que l’écart de pourcentage de personnels formés reste inférieur de 9% pour les +50 ans par rapport aux 26/49 ans, cet écart était de -10% en 2016 et seulement -3% en 2015.

La Direction nous assure ne pas avoir d’objectif chiffré sur le budget de la formation, considérant la formation comme un investissement et non pas comme un coût. La commission Formation se félicite de cet état d’esprit.

Au vu des informations présentées la commission formation propose aux élus du CE un avis d’abstention sur le bilan formation 2017.

2 – Avancement plan 2018

Au vu de l’avancement du Plan 2018 qui est à fin mars engagé à 52%, la  commission formation se félicite de cet excellent niveau d’engagement.

Le nouveau système de demande via MyPULSE learning ne fixe pas de limite budgétaire par service, donc des inégalités vont se créer entre les managers qui auront compris ce nouveau système et ceux qui ne s’en sont pas encore préoccupé. La commission Formation demande à la Direction de mettre en œuvre plus d’actions de formation et de sensibilisation des managers face à cette problématique.