Départ de Paul Eremenko : La lettre disruptive


Le 1er décembre, les salariés de la R&T Airbus ont reçu une lettre de Paul Eremenko, lettre dans laquelle il met en avant les résultats de son action chez Airbus et explique son départ.

Ce départ soudain n’a finalement étonné personne, à part nos dirigeants peut-être, mais certainement pas les salariés qui avaient eu la curiosité d’aller regarder d’un peu plus près son CV sur Internet. A 38 ans, il va intégrer sa cinquième société sur une période de 8 ans. Notre Top Management, avant de le recruter, aurait été bien avisé de vérifier son parcours et de le challenger un peu plus sur ses résultats probants.

La CFDT revient sur cette lettre dont nous mettrons de côté les passages littéraires pour le moins incongrus. Après des années de pratique de la « communication institutionnelle » par le Management d’Airbus, nous ne pouvions pas espérer échapper à la langue de bois. A la lecture, nous sommes servis au-delà de nos attentes (en bleu, des extraits de la lettre de Paul Eremenko ; en italique, nos commentaires).

http://cfdt-airbussas.over-blog.com/2018/01/depart-de-paul-eremenko-la-lettre-disruptive.html

Au-delà du passage éclair d’un dirigeant, ce fiasco n’illustre-t-il pas la faillite du mode de gouvernance du Groupe ?

La CFDT déplore que depuis la perte d’influence des états fondateurs au sein du Conseil d’Administration, le Haut-Management du Groupe AIRBUS agisse sans qu’aucun contre-pouvoir ne challenge ni ne régule ses décisions et leurs impacts sur le terrain. Le sentiment qui prévaut est celui d’un Conseil d’Administration absent et d’une chaîne de commandement contrainte à appliquer les ordres sans qu’aucune critique ne soit permise.

Airbus est une entreprise majeure et stratégique pour les états fondateurs et est souvent prise comme l’exemple de la réussite de la coopération Européenne.

Afin d’assurer la pérennité de notre entreprise, il est temps, pour la CFDT, que l’organisation managériale et sociale soit mise à niveau en instaurant des voies de contre-pouvoirs harmonisées à l’échelle européenne : représentants des salariés au Conseil d’Administration, tolérance aux lanceurs d’alerte, écoute des retours terrain, …

Vous partagez nos idées, vos valeurs vous poussent à vous investir pour l’intérêt collectif,

Vous souhaitez vous impliquer dans la vie de votre entreprise,

Franchissez le pas ! Syndiquez-vous ! Rejoignez la CFDT Airbus SAS !