// Actualités //

NEWSLETTER

Airbus : Des pannes moteur inexpliquées retardent des livraisons de l’A320neo« Plusieurs arrêts moteur en vol ainsi que des interruptions de décollage » ont été signalés sur l’A320neo, le nouveau best-seller d’Airbus, selon l’ Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Le problème, confirmé samedi soir par l’avionneur, concerne uniquement les avions équipés du réacteur GTF (Geared Turbo Fan) du motoriste américain Pratt & Whitney. 13 avions cloués au solL’origine exacte de la panne est en cours d’investigation et Airbus attend que son motoriste règle l’incident le plus rapidement possible. Mais certaines compagnies ont d’ores et déjà retardé leur prise de livraison. « Nous discutons avec les compagnies aériennes et agissons au cas par cas, certaines ont décidé de retardéer leur livraison, d’autres non », précise un porte-parole de l’industriel à l’AFP.12 Février 18 – 20 minutesAirbus pourrait proposer un A320neo militarisé déclinable en plusieurs versionsAu Singapore Airshow, qui se déroule jusqu’à dimanche, Airbus a annoncé qu’il pourrait proposer une version militarisée de son A320neo. Fernando Alonso, président de Military Airplanes, branche d’Airbus Defence & Space, a précisé à ce sujet avoir « entamé le dialogue avec plusieurs clients potentiels ». L’appareil pourrait être décliné en différentes versions : version ISR (surveillance et renseignement), version MPA (patrouille maritime) ou version transport de VIP. Les appareils seraient prélevés sur les lignes de production civiles et seraient modifiés en Espagne. Par ailleurs, Airbus a annoncé avoir lancé des études pour étendre les capacités des A330 MRTT, avec une version « Smart MRTT » qui disposerait d’une connectivité accrue et de capacités ISR.08 Février 18 – air-cosmos.comLa flotte totale d’avions triplera en Asie-Pacifique entre 2018 et 2038, estime AirbusA l’ouverture du Singapore Airshow, Airbus a publié ses toutes dernières prévisions portant sur le nombre d’appareils civils dont aura besoin la région Asie-Pacifique dans les 20 prochaines années. L’avionneur estime la demande à 14 450 nouveaux avions pour une valeur de 2,3 trillion de dollars alors que le trafic passagers est appelé à tripler pendant cette période. La flotte totale devrait ainsi passer de 6 100 appareils aujourd’hui à près de 17 000 à l’horizon 2038. Les nouvelles commandes émanant d’Asie-Pacifique représenteront alors 40% de la demande mondiale d’aéronefs commerciaux. Sur 14 450 nouveaux appareils attendus, 9 800 seront des monocouloirs, 4 000 des gros porteurs et 650 des très gros porteurs. « De loin, l’Asie-Pacifique sera le plus gros marché aéronautique du monde », confirme Eric Schulz, vice-président Ventes et Marketing d’Airbus, qui a succédé en début d’année à John Leahy. L’an passé, Airbus a livré 367 nouveaux appareils à 50 opérateurs de la région et y a en commande 2 000 appareils, représentant le tiers de son carnet de commandes total.07 Février 18 – straitstimes.comInsee : l’industrie française revoit à la hausse ses investissements de 4% pour 2018Les industriels ont l’intention d’augmenter leurs investissements cette année de 4%, selon l’Insee, alors qu’en octobre, ils prévoyaient une situation étale. Selon l’Institut, les carnets de commandes n’ont jamais été aussi remplis depuis mars 2008 et les perspectives générales de production sont au plus haut depuis 2000 dans l’industrie. Le taux d’utilisation des capacités de production a atteint 85,8% en janvier, soit 3 points de plus que la moyenne entre 1995 et 2007. Cette situation devrait pousser les industriels à investir et à embaucher rapidement.07 Février 18 – Les EchosThales choisi par Airbus pour assurer sa MRO depuis Singapour sur l’avionique des A320 et A350Thales vient de se voir attribuer le rôle de sous-traitant MRO d’Airbus pour l’Asie-Pacifique pendant une période de 7 ans.L’accord porte sur l’avionique des monocouloirs Airbus et de l’A350. Les réparations sont menées depuis le pôle régional demaintenance de Thales à Singapour. Ce centre, qui traite plus de 40 000 composants chaque année, a été étendu récemment. Il emploie 120 personnes.07 Février 18 – air-cosmos.com – journal-aviation.com