// Actualités //

NEWSLETTER CFDT

Airbus : Tom Enders souhaite que la Grande-Bretagne reste membre de l’EASA

Alors que Bruxelles et Londres ont adopté les lignes directrices des négociations sur les futures relations entre l’Union Européenne et la Grande-Bretagne après le Brexit, Tom Enders, président exécutif d’Airbus, souhaite que la Grande-Bretagne reste membre de l’EASA, ce qui permettrait aux avions Airbus d’obtenir les autorisations nécessaires de vol. Airbus compte 25 sites outre-Manche et dépense 5,74 milliards d’euros par an auprès de fournisseurs britanniques. Mais, rappelle le dirigeant dans une tribune, « la Grande-Bretagne doit prendre conscience que les investissements futurs ne sont pas un acquis », et appelle ses responsables au réalisme dans les négociations. Et d’insister : « nous devons avoir plus de clarté sur les relations à long terme du Royaume-Uni, pas seulement pour les 20 prochains mois ». De même, il plaide pour l’établissement d’un accord couvrant les programmes de sécurité, de défense et d’espace entre l’Union Européenne et la Grande-Bretagne, invitant à des accords pour « consolider cette coopération ». 

12 Avril 18 – Financial Times – Reuters

Airbus : SAS signe un commande ferme de 35 A320neo et compte en louer 15 autres

SAS Goup a signé une commande ferme portant sur 35 A320neo, pour un prix catalogue de 3,2 milliards d’euros. Parallèlement, le groupe scandinave va louer 15 A320neo supplémentaires. Ces nouveaux appareils rejoindront la flotte Airbus actuelle de la compagnie qui comprend 56 avions : huit A340, huit A330 et quarante appareils de la famille A320. Les nouveaux appareils seront livrés entre 2019 et 2023 et remplaceront progressivement les Boeing 737 et les A320 d’ancienne génération actuellement en exploitation. Ce faisant, SAS harmonise sa flotte moyenne et court-courrier en devenant un opérateur tout-Airbus. « Cette commande (…) nous donne accès à l’avion le plus performant du marché, a expliqué Rickard Gustafson, président et CEO de SAS, nous permettant ainsi d’optimiser davantage notre efficacité opérationnelle tout en réduisant nos émissions ayant un impact sur le climat ». SAS est client d’Airbus depuis 1980.

11 Avril 18 – journal-aviation.com

Emirates exercera sans trop attendre les options sur 16 A380

Emirates exercera une option d’achat sur 16 Airbus A380 sans trop attendre (« sooner rather than later »), a déclaré mercredi le président de la compagnie aérienne. Emirates a signé en janvier un accord provisoire portant sur 20 très gros porteurs A380 avec une option sur 16 autres. L’accord sur les 20 premiers appareils a été depuis lors finalisé et les premières livraisons sont attendues en 2020. « Nous ne tarderons pas à les exercer », a dit le président d’Emirates, Tim Clark, au sujet des options. Cette commande pour un total de 16 milliards de dollars (13 milliards d’euros) au prix catalogue a assuré la pérennité pour au moins une décennie du programme A380 qui avait paru un temps menacé faute de clients. La compagnie aérienne du Golfe n’a pas encore arrêté son choix sur les moteurs qui équiperont ces A380, a précisé Tim Clark devant la presse à Hambourg. La coentreprise Engine Alliance, formée par General Electric et Pratt & Whitney, motorise la plupart des A380 d’Emirates mais son concurrent Rolls-Royce lui a été préféré pour les derniers modèles livrés. « Il n’y a rien à reprocher à Rolls-Royce mais ça serait intéressant de voir revenir Engine Alliance », a dit Tim Clark.

11 Avril 18 – capital.fr

Airbus : 45 commandes nettes et 121 avions livrés au premier trimestre 2018

Au cours du premier trimestre 2018, Airbus a enregistré 45 commandes nettes d’avions et livré 121 appareils. Pour le seul mois de mars, l’avionneur a livré 56 appareils dont 45 de la famille A320. Parmi ces derniers, 14 étaient des A320neo. Côté long-courriers, Airbus a livré cinq A330, cinq A350-900 et un A380.

09 Avril 18 – air-journal.fr