// Actualités //

NEWSLETTER

Airbus : Christian Scherer remplace Eric Schulz comme directeur commercial

Eric Schulz, qui avait succédé à John Leahy au poste de directeur commercial d’Airbus, a quitté ses fonctions pour « raisons personnelles ». Il est remplacé par Christian Scherer, PDG d’ATR depuis 2016. Sa prise de fonctions en tant que COO est immédiate. Il relèvera de Tom Enders, PDG d’Airbus. Tom Endersa déclaré au sujet d’Eric Schulz : « au cours de ses diverses missions, j’ai beaucoup apprécié son état d’esprit international, sa vision stratégique et son énorme expertise commerciale », « nous lui souhaitons le meilleur pour la suite ».

14 Septembre 18 – Lesechos.fr – Lefigaro.fr – Challenges.fr – Air-cosmos.com – Journal-aviation.com – Usinenouvelle.com – Ladepeche.fr

Airbus : 219 commandes et 434 livraisons depuis le début de l’année

Airbus a annoncé avoir enregistré 219 commandes nettes d’avions entre le 1er janvier et la fin août, et effectué 434 livraisons d’appareils sur cette période. En août, l’avionneur a reçu 5 commandes d’avions de la famille A320 (3 A320ceo pour Lufthansa et 2 A321neo pour Air New Zealand) et livré 54 appareils (dont 42 moyen-courriers et 9 long-courriers). Au total, le carnet de commandes d’Airbus s’élève à 7 415 appareils à la fin août, soit environ 9 ans de production.

10 septembre 18 – Lefigaro.fr – Air-journal.fr – Alertavia.com

La Chine devrait acheter plus de 7 000 avions sur 20 ans selon Boeing

Selon les prévisionnistes de Boeing, les compagnies aériennes chinoises devraient acheter 7 690 appareils d’ici 2038, pour un montant évalué à près de 1 200 milliards de dollars (environ 948 milliards d’euros). L’avionneur américain a ainsi augmenté ses prévisions de 6,2 % par rapport aux 7 240 avions qu’il projetait l’année dernière.

11 septembre 18 – Usinenouvelle.com – Capital.fr – Boursorama.com.com – Zonebourse.com

Airbus prépare l’émergence d’un marché de revente de satellites

Airbus prépare la commercialisation de satellites suffisamment flexibles pour qu’un opérateur puisse les revendre en fonction de l’évolution de ses besoins. « Un client en achète un, l’utilise pendant quatre ou cinq ans et, quand il n’en a plus besoin, le vend : le satellite a maintenant une valeur résiduelle », a résumé Nicolas Chamussy, responsable des activités spatiales d’Airbus, en marge de la World Satellite Business Week. Airbus, qui mène actuellement des discussions avec les opérateurs, espère pouvoir commercialiser dès 2019 ces satellites de taille intermédiaire. L’objectif est de raccourcir les délais de livraison des satellites (un an et demi, contre plus de deux ans et demi d’ordinaire). Cette rapidité du cycle permettra aux opérateurs d’intégrer plus rapidement les nouvelles technologies et de tester de nouveaux marchés sans prendre le risque d’investir dans un gros satellite. A terme, cela pourrait faire émerger un marché de l’occasion où apparaîtraient des loueurs, comme pour les avions de ligne, estime Nicolas Chamussy.

12 septembre 18 – Lesechos.fr

Concours Fly Your Ideas : Airbus défie les étudiants de trouver les innovations aérospatiales

La sixième édition du concours Fly Your Ideas d’Airbus est lancée depuis le lundi 10 septembre. « Airbus recherche des idées susceptibles de révolutionner l’industrie aéronautique et spatiale au cours des décennies à venir et de créer un monde plus sûr, plus respectueux de l’environnement et mieux connecté », explique l’industriel. Soutenu par l’Unesco (l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), le concours est ouvert aux étudiants du monde entier. Il s’agit pour eux de proposer une idée innovante sur l’un des six thèmes suivants : Electrification, Services de Données, Cyber Sécurité, Internet des Objets, Intelligence Artificielle et Réalité Mixte. La première étape (qui se clôt le 16 novembre 2018) consiste à remplir un questionnaire en ligne, détaillant les grandes lignes de la technologie sous-jacente, l’étude de marché, l’originalité, la valeur ajoutée ainsi que les obstacles éventuels du projet. Après étude des propositions par un jury d’experts de l’industrie, jusqu’à six équipes seront sélectionnées pour s’affronter lors de la finale qui se tiendra en 2019. A la clé : un prix de 45 000 euros à partager entre eux.

13 septembre 18 – Actu.fr – Aerocontact.com

Le marché de l’indemnisation des passagers aériens décolle

Ils s’appellent Air Indemnité, Refund my Ticket, Flight Right ou encore Air Help, et leur mission consiste à aider les passagers à se faire indemniser en cas de retard ou d’annulation de vol. Selon la loi européenne, ces dédommagements peuvent aller jusqu’à 600 euros pour un vol de plus de 3 500 km. La récente multiplication des grèves chez des compagnies comme Air France (1,3 millions de passagers affectés) et Ryanair (55 000 passagers impactés) ont été prolifiques pour ce marché en pleine expansion. Ainsi, le marché de l’indemnisation pour les voyageurs européens serait évalué à quelque 2,6 milliards d’euros, rien que sur les 6 premiers mois de l’année 2018. Une manne à côté de laquelle ne veulent pas passer ces sites spécialisés, qui s’octroient 18 % à 30 % de chaque indemnisation en cas de dossier résolu. Et le marché pourrait encore grandir, puisque, toujours selon ces sites, un passager sur deux ne fait pas valoir ses droits.

14 Septembre 18 – Aerobuzz.fr