// Actualités //

Projet HARMONY

La Direction vient de lancer une négociation sur l’harmonisation des statuts collectifs au sein d’Airbus SAS.

Les ex-salariés d’Airbus Group SAS qui ont rejoint Airbus SAS au 1er juillet 2017 (fusion GEMINI) continuent à être gérés selon les accords de leur société d’origine. L’objectif de la négociation est de définir des accords collectifs, dits accords de substitution qui s’appliqueront à l’ensemble des salariés d’Airbus SAS.

Echéances

La négociation devrait s’achever à la fin du 1er semestre 2018 pour une entrée en application des nouveaux accords au 1er janvier 2019.

Périmètre

Seuls sont concernés par la négociation les accords Airbus Group SAS toujours en vigueur. Les accords de groupe (CET, PEG/PERCO, accord Intergénérationnel…) continuent à s’appliquer sans remise en cause. Les Accords Airbus Group SAS arrivés à échéance (cas du Télétravail par exemple) sont remplacés de facto par les accords Airbus SAS.

Contenu

Concrétement, la négociation portera sur les thèmes suivants :

  • Durée du travail : aménagement du temps de travail, temps partiel, heures supplémentaires, travail exceptionnel et journée de solidarité
  • Astreintes et sujétions
  • Classifications
  • Rémunérations : salaire de base, part variable et primes
  • Congés et Absences
  • Autres dispositions : politique de mobilité, missions, médailles du travail et départ à la retraite

Remarques

En cas d’échec de la négociation, les accords d’Airbus SAS existants s’appliqueraient à tous les salariés de la société.

Cette négociation qui concerne spécifiquement Airbus SAS s’inscrit néanmoins pour la Direction dans un objectif d’harmonisation des statuts collectifs au niveau du groupe en France