// Actualités //

Santé et risques psychosociaux

Guillaume Faury a fait de la sécurité au travail une de ses priorités: «La sécurité au travail est tout simplement insuffisante pour une entreprise de notre envergure bénéficiant d’une telle image de marque. Je tiens personnellement à adopter une position très ferme à ce propos car chaque accident génère des conséquences humaines».

La CFDT approuve cette initiative, mais tient à attirer l’attention de M.Faury sur la santé des salariés dans l’entreprise et leur exposition aux troubles psychosociaux.

Depuis plusieurs années, le bilan social fait apparaitre un fort accroissement des absences maladie de longue durée et des visites chez le psychologue du travail. Cette flambée des troubles psychosociaux est à mettre en relation avec la pression toujours plus élevée qui s’exerce sur les salariés :

  • Réorganisations permanentes et plans sociaux successifs.
  • Nouvelles méthodes de réorganisation «à l’américaine» faisant table rase de l’expérience acquise, où salariés et managers doivent re-postuler sur leur « job », chez ICT, CTO, aux livraisons…
  • Digitalisation et nouvelle méthode de travail « Agile » qui nécessitent d’importants efforts d’adaptation de la part des salariés, sans plan de formation de masse concret.
  • Mise en œuvre décevante du processus Perf & Goals de Pulse qui n’a fait qu’accroitre le malaise, en divisant certaines équipes et en stigmatisant inutilement nombre de salariés qui pourtant, participent tous à la réussite de l’entreprise. •

Des discussions sont ouvertes au niveau Groupe sur la Qualité de Vie au Travail, la CFDT insiste pour que soient réellement pris en compte la pression sur les salariés et les troubles psychosociaux associés.